/ HAS MAGAZINE
EN - FR - 中文
02
Entre anxiété et espoir
Deux aspects fondamentaux de la condition humaine
Janvier 2021

L’anxiété et l’espoir sont des expériences intrinsèques à la condition humaine. Il est tout aussi invraisemblable d’envisager un individu qui n’aurait jamais goûté à l’une ou l’autre que d’imaginer quelqu’un qui éprouverait l’une d’entre elles sans relâche. C’est précisément leur dualité qui nous accompagne. Quelques fois la première prédomine tandis que l’autre reste en retrait, d’autre fois c’est la seconde qui nous submerge.

Lire la suite

L’anxiété et l’espoir sont des expériences intrinsèques à la condition humaine. Il est tout aussi invraisemblable d’envisager un individu qui n’aurait jamais goûté à l’une ou l’autre que d’imaginer quelqu’un qui éprouverait l’une d’entre elles sans relâche. C’est précisément leur dualité qui nous accompagne. Quelques fois la première prédomine tandis que l’autre reste en retrait, d’autre fois c’est la seconde qui nous submerge.

Bien que ces sentiments aient toujours été présents, nous pouvons aisément constater non seulement que nous les expérimentons aujourd’hui plus fortement que d’habitude – cela concerne heureusement autant l’anxiété que l’espoir – mais également que leur analyse occupe actuellement l’avant-scène de nos débats.

En d’autres termes, en plus d’être en constante oscillation entre ces deux sentiments contraires, nous manifestons aussi un intérêt accru face à la compréhension de leur impact sur nos vies quotidiennes. Leur dualité et l’analyse de celle-ci refont constamment surface, aussi bien dans les discours professionnels que dans les conversations ordinaires, les journaux télévisés ou les réseaux sociaux.

Nous sommes très heureux de publier ce deuxième numéro de HAS Magazine car à travers cette publication il nous est permis d’un côté de contribuer à l’analyse polyvalente de ces deux concepts et de l’autre, d’ouvrir de nouvelles perspectives de réflexion en exposant des idées, des théories, des points de vue et des contributions artistiques qui – par l’approche interdisciplinaire de HAS Magazine –touchent un public plus vaste, qui serait autrement inatteignable.

Avec le choix du thème, cette diversité dans les approches – et nous espérons que le lecteur sera d’accord avec nous –constitue l’un des aspects les plus excitants de la revue. Le choix mérite peut-être quelques éclaircissements. Lorsque nous avons commencé à penser le numéro actuel et que nous avons décidé que le sujet d’investigation serait la dualité opp­osant anxiété et espoir, nous n’imaginions pas que quelques semaines plus tard seulement, d’aussi élémentaires et importantes expériences d’espoir et d’anxiété viendraient secouer les vies des citoyens partout dans le monde, et ce pendant plusieurs mois. Nombreux sont ceux qui se sont retrouvés dans des situations difficiles et sans précédent, avec d’un côté ceux qui succombent à l’anxiété, de l’autre ceux qui s’accrochent au moindre signe d’espoir et entre les deux, ceux qui expérimentent avec toute une gamme d’attitudes et de positions dont l’intensification de l’activité créative, l’introspection, la remise en question d’anciens systèmes de valeurs, l’exploration de nouveaux modes de vie et ainsi de suite.

Cependant, même si cette difficile période de pandémie a affecté pratiquement toute l’humanité, nous ne voulions pas faire de ce numéro une édition spéciale COVID. Nous souhaitions plutôt, en accord avec la ligne éditoriale exprimée dans le premier numéro, maintenir une ouverture dans la réflexion autour des deux concepts que nous avons choisis pour thème. Ceci explique la grande diversité de sujets abordés, d’idées examinées et de pratiques artistiques présentées que le lecteur pourra trouver dans les pages suivantes. Certaines contributions analysent les événements de ces derniers mois dans le détail, d’autres méditent plus brièvement sur certains aspects précis, d’autres encore étudient le sujet depuis une perspective beaucoup plus large.

Nous espérons que le lecteur sera heureux de s’informer sur les dernières recherches en la matière, de découvrir de nouveaux aspects de questions qu’il aura peut-être déjà pu se poser, d’en apprendre davantage sur des artistes qu’il connaît déjà ou qu’il rencontre pour la première fois. Nous croyons fermement en la pluridisciplinarité de HAS Magazine. Plutôt que de continuer à écarter les différentes branches des arts, des humanités et des sciences, nous croyons que les études parallèles et entrelacées peuvent être extrêmement bénéfiques aussi bien pour la théorie que la pratique, et qu’elles permettront une mise en lumière de ces recherches et leurs riches contributions sociales. Nous vivons actuellement dans un monde où l’importance des arts, l’utilité des humanités et la crédibilité des sciences sont constamment remises en cause, voire discréditées, et ces tendances pernicieuses créent de l’anxiété pour un grand nombre de personnes travaillant dans ces domaines. Notre objectif avec cette publication est de contribuer à l’accroissement de l’espoir dans ces domaines essentiels à la culture humaine.

Zoltán Somhegyi, Rédacteur en chef

Historien de l’art et docteur en esthétique, Zoltán Somhegyi est Professeur associé en histoire de l’art à l’Université Károli Gáspár University of the Reformed Church en Hongrie.

Sommaire
1
Utopie et Dystopie, expressions critiques du réel
Patrice Mugnier
2
Balancement entre angoisse et espoir dans la psychose schizophrénique
Solenne Lestienne
3
In isolation with Jonas Mekas – A dangerous roommate Day #12
Smaragda Nitsopoulou
4
Musique et émancipation
Lamozé (Julien Chirol)
5
Potentiel d’action
Isis Valliergues Barnum
6
De l’autre coté du miroir
Luiz Oosterbeek
7
Ariadna
Antoni Hidalgo
8
La science calme notre anxiété et donne forme à notre espoir
Federica Migliardo
9
/entre/ : la Performance de l’incertitude
Florence Pierre, Anna Chirescu, Gordon Spooner
10
Déjouer les prédictions et appeler l’inattendu
Adeline Voisin
11
Espoir et angoisse dans l’œuvre de José Saramago
Bina Nir
12
Le Bauhaus, ou la Route Vers le XXIe siècle
Dietmar Eberle
13
Naviguer l’anxiété et l’espoir dans l’usage de l’espace public
Stephanie Geertman & Monique Gross
14
Diary from Quarantine
Una Laurencic
15
L’Angoisse et l’espoir selon Lu Xun et Søren Kierkegaard
Harold Sjursen
16
Aspirer à procréer
Hsiung Ping-chen
17
Utiliser la technologie et la culture pour apporter un nouvel espoir dans une ère d’anxiété
Edward Cheng
18
Le monde masqué
Hélène Guétary
19
L’utilité de l’espoir et de l’anxiété
Farhan Lakhany
20
L’espoir que l’éducation artistique et culturelle apporte aux zones post-conflits
Isaac Laguna Munoz
21
La créativité comme notion clé
Margalit Berriet
22
L’art et la société
Xiang Xiong Lin
R
Interview avec Divya Dwivedi
UNESCO-MOST
R
Regard de la Jeunesse sur les Routes de la Soie
UNESCO-MOST
R
Le conseil international de la philosophie et des sciences humaines
CIPSH
R
Mémoire de l’Avenir
Mémoire de l'Avenir
R
Global Chinese Arts & Culture Society
Global Chinese Arts & Culture Society
R
Appel à contributions : Vérité et Croyance
HAS Magazine
Équipe éditoriale

DIRECTEUR Luiz Oosterbeek (CIPSH)
DIRECTRICE Margalit Berriet (Mémoire de l’Avenir)
PRÉSIDENT HONORAIRE Lin Xiang Xiong (GCACS)
RÉDACTEUR-EN-CHEF Zoltán Somhegyi
DIRECTRICE ARTISTIQUE Marie-Cécile Berdaguer
COORDINATION GÉNÉRALE Katarina Jansdottir
COORDINATION ASIE Kuei Yu Ho
COORDINATRICE UNESCO-MOST Camille Guinet
COORDINATION GCACS Fion Li Xiaohong
ASSISTANTE DE PROJET Tamiris de Oliveira Moraes
CONCEPTION GRAPHIQUE Costanza Matteucci & Élodie Vichos
ÉDITEUR ANGLAIS Dan Meinwald
ÉDITEUR FRANÇAIS Frédéric Lenne & Marcel Rodriguez
TRADUCTION FRANÇAISE ET ANGLAISE Ashley Molco Castello & Robin Jaslet
TRADUCTION CHINOISE Kuei Yu Ho
ADMINISTRATION ET PRODUCTION Victor Gresard
DÉVÉLOPPEMENT NUMÉRIQUE Active Creative Design
WEBMASTER Labib Abderemane
OPERATIONS Mémoire de l’Avenir

COUVERTURE Mike Steinhauer

Remerciements
L’équipe de HAS remercie chaleureusement John Crowley, chef de section UNESCO-MOST pour sa collaboration et son soutien précieux à ce projet.
Aurore Nerrinck et Margherita Poli pour leur participation aux corrections.
Diane Dézulier pour la traduction de « Vertigo » et Emmah Joyce pour la traduction de « Musique et émancipation ».

Comité consultatif

Aurélien Barrau, Astrophysicien, professeur à l’Université Grenoble-Alpes et Cinéaste
Madeline Caviness, Professeur en Histoire de l’Art l’Université Tufts, membre du CIPSH.
Divya Dwivedi, Philosophe et écrivain, professeur à l’Instut indien de technologie.
Wang Gungwu, Historien, Professeur émérite à l’Université nationale d’Australie et professeur à l’Université nationale de Singapour.
Hsiung Ping-chen, Directrice du Centre taïwanais de la recherche à l’Université chinois de Hong-Kong.
Alain Husson-Dumoutier, Artiste de l’UNESCO pour la Paix, peintre, sculpteur et écrivain.
Charles-Etienne Lagasse, Président du Centre d’Etudes Jacques Georgin.
Liu Mengxi, Rédacteur en chef et fondateur des magazines Chinese Culture et World Sinology, directeur de l’Institut de la culture chinoise.
Andrés Roemer, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour le changement sociétal et la libre circulation du savoir.
Liu Thai Ker, Architecte et urbaniste, président du Centre for Liveable Cities.

En mémoire de Jacques Glowinski, Professeur et Administrateur honoraire du Collège de France.

Partenaires