ARTISTS AND PROJECTS
ART MAP
AROUND THE WORLD
HAS MAGAZINE
English
Français
ABOUT US
The project
Founders and partners
Get involved
Who we are
Contact
/ HAS MAGAZINE
Version PDF
Télécharger
EN - FR - CN
01
BIG DATA ET
SINGULARITÉS
JUIN 2020

Chers lecteurs,

Nous sommes honorés de vous accueillir dans le premier numéro de la revue Humanities, Arts and Society.

Notre époque foisonne d’initiatives, de recherches et d’explorations extrêmement stimulantes et ambitieuses, de progrès et d’innovations incroyables dans de nombreux domaines. Elle est aussi porteuse de crises majeures : écologique, sanitaire, politique, sociale, économique, de genre etc.

Lire le texte entier

Chers lecteurs,

Nous sommes honorés de vous accueillir dans le premier numéro de la revue Humanities, Arts and Society.

Notre époque foisonne d’initiatives, de recherches et d’explorations extrêmement stimulantes et ambitieuses, de progrès et d’innovations incroyables dans de nombreux domaines. Elle est aussi porteuse de crises majeures : écologique, sanitaire, politique, sociale, économique, de genre etc.

En de telles périodes il n’est pas surprenant de s’interroger: Que peut-on faire ? Quelles sont nos responsabilités individuelles et collectives? Quelles solutions peuvent être mises en œuvre pour un changement durable et positif et comment pouvons-nous diffuser, partager des idées pratiques ou conceptuelles et également les mettre en œuvre ? Comment pouvons-nous transformer une pensée théorique en une action efficace ?

La revue HAS se veut une plate-forme d’idées et de propositions qui tentent de répondre aux questions mentionnées ci-dessus. Les membres de l’équipe fondatrice et de la rédaction ont voulu une publication interdisciplinaire qui aborde les sujets les plus sensibles de nos sociétés contemporaines sous l’angle de « l’humanité », faisant référence à ce qu’est « être humain ».

Nos objectifs ne sont pas simplement de se faire l’écho de concepts existants ou de reproduire des projets artistiques qui abordent des sujets importants, mais de contribuer au développement des collaborations disciplinaires tout en étant ancrés dans les sciences humaines et les arts. En s’incluant les unes les autres les disciplines et les approches s’enrichissent mutuellement. La collaboration interdisciplinaire est essentielle pour appréhender des questions importantes, de même que la créativité est fondamentale et présente dans toutes les typologies de recherche et dans leur mise en pratique. Les arts ne se substituent pas à la science et ne sont pas réductibles à leurs problématiques, mais ils participent au processus d’imagination de nouveaux futurs dans une diversité de domaines et à la pensée critique.

Nous avons donc souhaité créer une revue qui dépasse les frontières classiques des sciences humaines. En ouvrant nos pages à des réflexions sur des enjeux complexes, urgents, et mondiaux, nous espérons offrir une plate-forme pour un changement positif dans la société, au niveau local et global.

Le lecteur trouvera ici des contributions qui représentent un large éventail de domaines de recherche et de pratiques artistiques, incluant des textes analytiques, des projets documentaires et des créations. En présentant des réflexions et des préoccupations plurielles, la revue HAS cherche non seulement à proposer des idées innovantes, mais aussi à ouvrir des voies pour améliorer notre présent et notre avenir.

Notre engagement avec les arts et les sciences humaines s’inscrit dans une philosophie qui les envisage comme ressources complémentaires et essentielles pour appréhender et repenser la condition humaine. C’est l’approche abordée à travers ce premier numéro et son thème: Big Data et Singularités.

Le développement du Big Data a offert des opportunités inédites pour améliorer l’action et la prise de décision dans tous les domaines : le politique, la santé, l’éducation, l’emploi, la productivité économique, la communication, la sécurité, l’écologie et l’environnement. Mais il est également source de grandes inquiétudes liées à la protection de la vie privée, à la cyber sécurité, à l’éthique, au travail…

Dans tous les domaines, les données sont devenues l’une des ressources les plus précieuses du monde, mais face au Big Data, l’individu semble être réduit aux données qu’il produit. Pourtant ce sont bien ses singularités, entendues comme la capacité unique de chacun à percevoir et à interpréter son environnement, qui ont permis de progresser en produisant des hypothèses, les sciences, les cultures, les arts, y compris les dernières grandes avancées technologiques.

Ainsi, comme le lecteur pourra le remarquer, à travers la majorité des contributions, les singularités ne sont pas mises en opposition avec le Big Data, mais interprétées pour leur capacité à donner un sens aux mega-
données, en faisant appel à la créativité, pour analyser, évaluer et proposer.

Nous souhaitons initier et encourager des débats inclusifs, pluralistes et critiques en valorisant l’apport essentiel de la créativité au progrès.

La revue Humanities, Arts and Society est le résultat d’une collaboration entre des institutions intergouvernementales et des organisations à but non lucratif, autour de la mission de l’UNESCO qui est de construire la paix par la coopération internationale dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture tout en travaillant à des objectifs de développement durable. Le partage des connaissances conduit à un approfondissement de notre compréhension de nous-mêmes et du monde, et à la prise de conscience de la responsabilité de chacun d’entre nous d’agir et de participer.

La revue HAS est disponible gratuitement en anglais, en français et en chinois afin d’être accessible à un lectorat le plus large possible.

Au nom de nos partenaires et de l’équipe éditoriale, bienvenue dans ce premier numéro de la revue HAS.

Chers lecteurs,

Nous sommes honorés de vous accueillir dans le premier numéro de la revue Humanities, Arts and Society.

Notre époque foisonne d’initiatives, de recherches et d’explorations extrêmement stimulantes et ambitieuses, de progrès et d’innovations incroyables dans de nombreux domaines. Elle est aussi porteuse de crises majeures : écologique, sanitaire, politique, sociale, économique, de genre etc.

En de telles périodes il n’est pas surprenant de s’interroger: Que peut-on faire ? Quelles sont nos responsabilités individuelles et collectives? Quelles solutions peuvent être mises en œuvre pour un changement durable et positif et comment pouvons-nous diffuser, partager des idées pratiques ou conceptuelles et également les mettre en œuvre ? Comment pouvons-nous transformer une pensée théorique en une action efficace ?

La revue HAS se veut une plate-forme d’idées et de propositions qui tentent de répondre aux questions mentionnées ci-dessus. Les membres de l’équipe fondatrice et de la rédaction ont voulu une publication interdisciplinaire qui aborde les sujets les plus sensibles de nos sociétés contemporaines sous l’angle de « l’humanité », faisant référence à ce qu’est « être humain ».

Nos objectifs ne sont pas simplement de se faire l’écho de concepts existants ou de reproduire des projets artistiques qui abordent des sujets importants, mais de contribuer au développement des collaborations disciplinaires tout en étant ancrés dans les sciences humaines et les arts. En s’incluant les unes les autres les disciplines et les approches s’enrichissent mutuellement. La collaboration interdisciplinaire est essentielle pour appréhender des questions importantes, de même que la créativité est fondamentale et présente dans toutes les typologies de recherche et dans leur mise en pratique. Les arts ne se substituent pas à la science et ne sont pas réductibles à leurs problématiques, mais ils participent au processus d’imagination de nouveaux futurs dans une diversité de domaines et à la pensée critique.

Nous avons donc souhaité créer une revue qui dépasse les frontières classiques des sciences humaines. En ouvrant nos pages à des réflexions sur des enjeux complexes, urgents, et mondiaux, nous espérons offrir une plate-forme pour un changement positif dans la société, au niveau local et global.

Le lecteur trouvera ici des contributions qui représentent un large éventail de domaines de recherche et de pratiques artistiques, incluant des textes analytiques, des projets documentaires et des créations. En présentant des réflexions et des préoccupations plurielles, la revue HAS cherche non seulement à proposer des idées innovantes, mais aussi à ouvrir des voies pour améliorer notre présent et notre avenir.

Notre engagement avec les arts et les sciences humaines s’inscrit dans une philosophie qui les envisage comme ressources complémentaires et essentielles pour appréhender et repenser la condition humaine. C’est l’approche abordée à travers ce premier numéro et son thème: Big Data et Singularités.

Le développement du Big Data a offert des opportunités inédites pour améliorer l’action et la prise de décision dans tous les domaines : le politique, la santé, l’éducation, l’emploi, la productivité économique, la communication, la sécurité, l’écologie et l’environnement. Mais il est également source de grandes inquiétudes liées à la protection de la vie privée, à la cyber sécurité, à l’éthique, au travail…

Dans tous les domaines, les données sont devenues l’une des ressources les plus précieuses du monde, mais face au Big Data, l’individu semble être réduit aux données qu’il produit. Pourtant ce sont bien ses singularités, entendues comme la capacité unique de chacun à percevoir et à interpréter son environnement, qui ont permis de progresser en produisant des hypothèses, les sciences, les cultures, les arts, y compris les dernières grandes avancées technologiques.

Ainsi, comme le lecteur pourra le remarquer, à travers la majorité des contributions, les singularités ne sont pas mises en opposition avec le Big Data, mais interprétées pour leur capacité à donner un sens aux mega-
données, en faisant appel à la créativité, pour analyser, évaluer et proposer.

Nous souhaitons initier et encourager des débats inclusifs, pluralistes et critiques en valorisant l’apport essentiel de la créativité au progrès.

La revue Humanities, Arts and Society est le résultat d’une collaboration entre des institutions intergouvernementales et des organisations à but non lucratif, autour de la mission de l’UNESCO qui est de construire la paix par la coopération internationale dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture tout en travaillant à des objectifs de développement durable. Le partage des connaissances conduit à un approfondissement de notre compréhension de nous-mêmes et du monde, et à la prise de conscience de la responsabilité de chacun d’entre nous d’agir et de participer.

La revue HAS est disponible gratuitement en anglais, en français et en chinois afin d’être accessible à un lectorat le plus large possible.

Au nom de nos partenaires et de l’équipe éditoriale, bienvenue dans ce premier numéro de la revue HAS.

Sommaire
1
Toucher l’éléphant
John Crowley
2
Les mirages de la perception et le rôle des arts et des humanités
Luiz Oosterbeek
3
L’ère des sanglots
Lin Xiang Xiong
4
Singularités et Big Data
Margalit Berriet
5
SOMNIA
Charlotte Colmant
6
Comment penser le Big Data ?
Harold Sjursen
7
Sociality
Paolo Cirio
8
Complémentarité des dynamiques sociales inter-individuelles et ancrage biologique intra-individuel
Guillaume Dumas
9
Des tulipes sur la tombe de mon robot
Andrés Roemer
10
Logique de flux, Dataisme et mythe de la singularité
Marc-Williams Debono
11
Le meilleur des mondes urbains
Frédéric Lenne
12
L’Art de la cyber-sécurité
Brendan Dawes
13
Décoder et révéler
Magdalena Zborowski & Naomi Cook
14
Démultiplication des sources d’inspiration
Bernard Pictet & Florence Valabregue
15
Archive Dreaming
Refik Anadol
16
L’inspiration par l’information
Zoltán Somhegyi
17
L’art à l’ère des Big Data
Bénédicte Philippe
18
Et si l’âme était quantifiable ?
Hang LU
19
Installations multimédias dans les musées
Patrice Mugnier
20
Le Big Data, ennemi ou allié de la création cinématographique ?
Che Hsien SU
21
Pas de soucis
Michel Monteaux
22
Big Data et immersion dans les reconstructions archéologiques
Dragoș Gheorghiu & Livia Ștefan
23
Expérience musicale sans frontières
Addictive TV
24
Big Data et archéologie
Françis Djindjian
25
White Mountain
Emma Charles
26
Des informations gratuites sur les consommateurs tirées des données des basés sur l’image
Dorothy Yen
27
Multiplicity
Moritz Stefaner
28
La datafication d’un geste d’imploration
Sylvie Anahory
29
À la recherche de l’intelligence terrestre
Olivier Auber
30
Le bruit et le signal
Nour Awada
31
Le nouvel esprit cybernetique du capitalisme
RYBN.ORG
32
Le supermarché des images au Jeu de Paume
Ève Lepaon
R
Action/Recherche : Confronting Evil
UNESCO-MOST
R
Action/Recherche : CIPSH
Le Conseil international de la philosophie et des sciences humaines
R
Action/Recherche : Mémoire de l’Avenir
Mémoire de l'Avenir
R
Action/Recherche : Youth Eyes on the Silk Roads
UNESCO-MOST
R
Action/Recherche : GCACS
Global Chinese Arts & Culture Society
R
HAS 02 : Appel à contributions – Entre inquiétude et espoir
Humanities, Arts and Society
Équipe éditoriale

DIRECTEUR Luiz Oosterbeek (CIPSH)
DIRECTRICE Margalit Berriet (Mémoire de l’Avenir)
PRÉSIDENT HONORAIRE Lin Xiang Xiong (GCACS)
RÉDACTEUR-EN-CHEF Zoltán Somhegyi
CHEFFE DE PROJET Marie-Cécile Berdaguer
COORDINATION GÉNÉRALE Katarina Jansdottir
COORDINATION ASIE Kuei Yu Ho
COORDINATRICE UNESCO-MOST Camille Guinet
COORDINATION GCACS Fion Li Xiaohong
CONCEPTION GRAPHIQUE Costanza Matteucci & Élodie Vichos
ÉDITEUR ANGLAIS Dan Meinwald
ÉDITEUR FRANÇAIS Frédéric Lenne
CONSEILLÈRE MÉDIAS Florence Valabregue
TRADUCTION FRANÇAISE ET ANGLAISE Ashley Molco Castello & Robin Jaslet
TRADUCTION CHINOISE Kuei Yu Ho
ADMINISTRATION ET PRODUCTION Victor Gresard
DÉVELOPPEMENT NUMÉRIQUE Patrice Mugnier
WEBMASTER Labib Abderemane
ASSISTANTE ÉDITORIALE Tamiris de Oliveira Moraes
OPÉRATIONS Mémoire de l’Avenir

Remerciements

L’équipe de HAS remercie chaleureusement John Crowley, chef de section UNESCO-MOST pour sa collaboration et son soutien précieux à ce projet.
Aurore Nerrinck pour sa participation au choix des contributions et Margherita Poli pour sa participation aux corrections.
Toutes les personnes qui ont œuvré avec beaucoup de dévouement à la création de ce premier numéro.

La revue HAS est créé dans le cadre du projet global portant son nom Humanities, Arts and Society: plateforme internationale d’artistes, de chercheurs, de penseurs et de projets créatifs démontrant l’impact des arts et des sciences humaines dans la société.

Cette revue est une nouvelle étape de ce projet et du partenariat entre l’UNESCO- MOST, le Conseil international de la philosophie et des sciences humaines (CIPSH), Mémoire de l’Avenir, et la Global Chinese Arts & Culture Society (GCACS).

Fondé en 2016 sous le nom Arts and Society, le projet Humanities, Arts and Society est né dans le cadre de la préparation des premières Conférences Mondiales Humanités à Liège en 2017, organisées par l’UNESCO-MOST et CIPSH, donnant corps au concept d’ « Humanitude » d’Adama Samassékou, Président de l’Académie africaine des langues, ancien Président du CIPSH, et ancien Ministre de l’éducation au Mali.

La revue HAS est conçue par une équipe internationale dévouée de professionnels des sciences humaines de la culture et des arts, accompagnée dans sa réflexion par un comité consultatif d’éminents chercheurs et penseurs du monde des sciences et de la culture.

La revue HAS a été créée sur une proposition originale du professeur Lin Xiang Xiong, président et fondateur de la Global Chinese Arts and Culture Society. Elle est conçue et développée par Mémoire de l’Avenir, UNESCO-MOST et CIPSH dans le cadre du projet Humanities Arts and Society.

La guerre commence dans l’esprit des Hommes. La seule façon d’empêcher la guerre de se produire est par l’humanité, la culture et les arts. N’est qu’en pénétrant dans le cœur et la pensée des gens, individuellement et collectivement, que nous pouvons permettre à la culture de supprimer et de surmonter les instincts sauvages et barbares de l’humanité, et de purifier ses désirs et ambitions avares et avides de pouvoir.

La publication numérique Humanity, Arts and Society est une ambitieuse revue artistique et scientifique semestrielle, parrainée par quatre organisations culturelles intergouvernementales à but non lucratif. La mission et la vision communes qui ont réuni ces quatre organisations sont basées sur l’objectif de servir les personnes et la société, de promouvoir la culture, l’esprit artistique et la pensée humaine dans le but de construire un village mondial universel de confiance et d’harmonie.

Professeur Lin Xiang Xiong

Partenaires