/ HAS MAGAZINE
EN - FR - 中文
05
Espaces et lieux
Deux dimensions de l'être
Juillet 2022

ÉDITORIAL 

par Zoltán Somhegyi et l’équipe de HAS

Nous appelons un nombre d”espaces” où nous vivons des “lieux”.  Bien que les deux termes soient étroitement liés, ils ne sont pas exactement synonymes et, malgré leurs similitudes, ils ne se chevauchent pas, ni dans le langage courant ni dans le discours universitaire. Il existe, bien entendu, de nombreuses façons de différencier les deux. Plusieurs définitions sont citéesà travers les contributions du présent numéro de HAS Magazine, tandis que d’autres ont été élaborées par les auteurs participants. Il est important de souligner que “espace” semble être utilisé comme un terme neutre et descriptif, tandis que “lieu” est un espace auquel certaines qualités et propriétés sont attribuées. Il en résulte une tendance dominante à établir une sorte d’association ou d’attachement à un « lieu », un processus que l’on peut décrire comme projection mentale d’un espace.

Lire la suite

ÉDITORIAL 

par Zoltán Somhegyi et l’équipe de HAS

Nous appelons un nombre d”espaces” où nous vivons des “lieux”.  Bien que les deux termes soient étroitement liés, ils ne sont pas exactement synonymes et, malgré leurs similitudes, ils ne se chevauchent pas, ni dans le langage courant ni dans le discours universitaire. Il existe, bien entendu, de nombreuses façons de différencier les deux. Plusieurs définitions sont citéesà travers les contributions du présent numéro de HAS Magazine, tandis que d’autres ont été élaborées par les auteurs participants. Il est important de souligner que “espace” semble être utilisé comme un terme neutre et descriptif, tandis que “lieu” est un espace auquel certaines qualités et propriétés sont attribuées. Il en résulte une tendance dominante à établir une sorte d’association ou d’attachement à un « lieu », un processus que l’on peut décrire comme projection mentale d’un espace.

Ainsi, non seulement les espaces et lieux fournissent un cadre physique et matériel à notre existence, mais ils influencent et déterminent aussi nos identités et activités. Les spécificités de ceux-ci affectent nos émotions, car nous avons tendance à être conscients de notre environnement et à en subir les effets, et nous nous efforçons de prendre soin de nos espaces. Ceci, bien sûr, à différents degrés et sous différentes formes : nous pouvons choisir de cultiver un espace interne/personnel, ou de sauvegarder l’avenir de notre planète par un engagement plus global, poussé par une vision des espaces et lieux comme zones affectées par les changements environnementaux.

Grâce aux sciences humaines, on peut constater que les arts véhiculent les symboles et références culturelles nécessaires pour créer un lien entre les différentes compréhensions et définitions de ces deux termes. Les deux disciplines fournissent les clés pour naviguer entre eux et donc permettent d’analyser, observer et réfléchir de manière critique aux paradigmes établis autour des termes espaces et lieux. L’utilisation des outils fournis par les sciences humaines et les arts développe notre compréhension de ces derniers et représente une forme de résistance contre la pensée unique. Ils offrent la liberté d’élargir nos espaces et d’apprécier une variété de lieux.

Pour le cinquième numéro de HAS Magazine, nous avons reçu un nombre record de contributions. Ce fut difficile de faire un choix parmi un grand nombre de contributions théoriques, pratiques et artistiques. Comme le montre la sélection finale, nous avons cherché à étudier le thème principal sous différents angles et domaines, avec des textes, des projets artistiques, des études de cas et d’autres analyses examinant le thème du point de vue de différentes parties du monde. En particulier, nous avons recherché des projets captivants qui aident le lecteur à se plonger dans une série de questions qui suscitent la réflexion sur la dualité du thème proposé.

Le nombre record de soumissions mentionné ci-dessus a également démontré qu’HAS Magazine n’est pas seulement de plus en plus lu et populaire, mais qu’il est aussi plus largement reconnu comme un moyen de discussion entre praticiens de différentes disciplines. Nous sommes reconnaissants de cette confiance croissante et faisons de notre mieux pour promouvoir et poursuivre sérieusement le dialogue.

Nous avons toujours mis et continuerons à mettre l’accent sur la nature transdisciplinaire de cette discussion, car nous voulons que le dialogue reste ouvert. Nous sommes convaincus que non seulement nous apprenons les uns des autres, mais que plus nous apprenons des autres, plus notre propre domaine de travail, de recherche et d’activité quotidienne sera enrichi.

J’espère que vous apprécierez la sélection faite pour ce cinquième numéro de HAS Magazine et que les différents points de vue présentés par les contributeurs susciteront de nouvelles idées et vous amèneront à d’autres interprétations de la relation complexe entre les espaces et les lieux.

Sommaire
1
Couverture: Espaces Fragiles
Florence Pierre & Gordon Spooner
R
L’expérience de l’interaction lieux-espace
Luiz Osterbeek
2
Le lieu et le soi
Forrest Clingerman et artistes Taylor Alaina Liebenstein Smith et Christopher Alexander Kostritsky Gellert
3
L’architecture de l’isolement: îles naturelles et artificielles dans la pensée de Jean-Jacques Rousseau
Paula Marsó
4
L’espace impersonnel: Quand le lieu se fond dans l’espace pour mieux respirer
Michel Monteaux
5
Prêt ou pas, me voilà !
Eyhan Çelik
6
La couleur de la lumière: D’un espace de diversité à un lieu de lumière
Nathalie Rozot
7
Espace, sens et histoire : essai sur les musées
Clara Ng
8
Instrumentaliser le regard : technologies militaires et nouvelles perceptions visuelles de l’espace
Hélène Mutter
9
Espaces et lieux du discours politique : notes sur les mèmes et les fandoms politiques
Noemi Biasetton
10
VOYAGE AUTOUR DE MA CHAMBRE – UNE PRÉMONITION — Espace, intimité et domesticité à l’aube d’une pandémie
Kika Kyriakakou
11
Le rêve a lieu en ce moment (contributions pour une cartographie de la quête)
Santiago Gómez Sánchez
12
Le marché – un lieu pour tout, un lieu pour tous
Liudmila Kirsanova
13
De la construction de l’intangible : deux miroirs
Mariau Urrusti
14
Souvenirs de lieux
Lilia Benbelaïd
15
Espace de la ville Maya, espace de la ville coloniale : Dynamiques urbaines en Mésoamérique méridionale
Dr. Gaia Carosi
16
Au-delà des espaces verts: les communs, le sauvage, l’infrastructure
Dr. John Bingham-Hall
17
Le jardin Metasense : redéfinir l’expérience sensorielle et spatiale à l’ère post-Covid
Desmond Hui, Laura Cavanna, Mauro Arrighi, Rochelle Yang and Samson Wong
18
La vulnérabilité insulaire face au défi climatique
Fabián Gutiérrez Cortés
19
Magnétogrammes polaires : des points de suture dans l’Espace
Katherine G. Sammler & Lauren Hartman
20
Les Gnaoua du Maroc : expansion liminale de la spiritualité africaine
Kai Mora
R
Fleuves sociaux — Le cercle de la vie
Wang Muxi, Lu Hang
R
Le sens du lieu : construire la connaissance et la cohésion sociale dans le parc de la préhistoire de Mação
Luiz Oosterbeek, Pedro Cura, Anabela Pereira, Sara Garcês, Hugo Gomes, Rodrigo Santos, Anícia Trindade, Douglas Cardoso, Eduardo Ferraz
R
PROGRAMME UNESCO: ROUTE DE LA SOIE
UNESCO-MOST
R
NOUVELLES DU CIPSH
CIPSH
R
Mémoire de l’Avenir
Mémoire de l’Avenir
R
Appel à contributions : Disruption et integration, deux dimensions motrices de la durabilité
HAS Magazine
21
Appel à contributions pour la Section Partenaires Recherche-Action
HAS Magazine
Équipe éditoriale

DIRECTEUR Luiz Oosterbeek (CIPSH)
DIRECTRICE Margalit Berriet (Mémoire de l’Avenir)
RÉDACTEUR-EN-CHEF Zoltán Somhegyi
DIRECTRICE ARTISTIQUE Ashley Molco Castello
COORDINATION GÉNÉRALE Helena Schümmer
COORDINATRICE UNESCO-MOST Camille Guinet
ÉDITEUR ANGLAIS Dan Meinwald
ÉDITEURS FRANÇAIS  Charlotte Colmant
TRADUCTION FRANÇAISE ET ANGLAISE Baptiste Rinner, Corina Plopu, Christopher Alexander Kostritsky, Ashley Molco Castello, Helena Schümmer
ADMINISTRATION ET PRODUCTION Victor Gresard
DÉVÉLOPPEMENT NUMÉRIQUE Active Creative Design (Patrice Mugnier)
WEBMASTER Labib Abderemane
CONCEPTION GRAPHIQUE Costanza Matteucci & Élodie Vichos
OPERATIONS Mémoire de l’Avenir

Comité consultatif

Aurélien Barrau Astrophysicien, professeur à l’université de Grenoble-Alpes et cinéaste
Madeline Caviness Professeure d’histoire de l’art à l’Université de Tufts, membre du CIPSH
Marc William Debono Neuroscientifique, poète et essayiste, responsable du Centre des arts et des sciences au CC91
Divya Dwivedi Philosophe et écrivaine, professeur à l’Indian Institute of Technology, Delhi
Wang Gungwu Historien, professeur émérite à l’Université nationale australienne et professeur à l’Université nationale de Singapour
Étienne Klein Physicien, philosophe des sciences et directeur de recherche au CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives)
Hsiung Ping-chen Secrétaire général du Conseil International de la Philosophie et des Sciences Humaines ( CIPSH) – et Chaire CIPSH en “Nouvelles Humanités”, Université de Californie, Irvine
Alain Husson-Dumoutier Artiste de l’UNESCO pour la paix, peintre, sculpteur et écrivain
Charles-Etienne Lagasse Président du Centre d’études Jacques Georgin
Liu Mengxi Rédacteur en chef fondateur des magazines Chinese Culture et World Sinology, directeur de l’Institut de la culture chinoise
Liu Thai Ker Architecte et urbaniste, président du Centre pour les villes vivables
Benno Werlen Chaire UNESCO sur l’entente mondiale pour la durabilité
Maryam Rashidi Doctorante, Études interdisciplinaires et interculturelles (ANU, Australie) et chercheuse indépendante (France)
Patrick Degeorges Philosophe, spécialiste des sciences et des politiques de la durabilité
Harold Sjursen Professeur de philosophie et d’éthique globale, Université de New York
Lucilla Spini Docteure en anthropologie biologique, Université de Florence
Suvra Chakraborty Entrepreneur, mécène musical et consultant pour l’ONU
Steven Hartman Executive directeur de BRIDGES Sustainability Science Coalition
Tanella Boni Writer, poète, critique et professeure en philosophie à l’Université Félix-Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire
Nuno Guimaraes da Costa Professeur en éthique et durabilité au sein de l’école de commerce ICN Business School

 

 

La revue HAS a été créée sur une proposition originale du professeur Lin Xiang Xiong, président et fondateur de la Global Chinese Arts and Culture Society. Elle est conçue et développée par Mémoire de l’Avenir, UNESCO-MOST et CIPSH dans le cadre du projet Humanities Arts and Society.

La guerre commence dans l’esprit des Hommes. La seule façon d’empêcher la guerre de se produire est par l’humanité, la culture et les arts. N’est qu’en pénétrant dans le cœur et la pensée des gens, individuellement et collectivement, que nous pouvons permettre à la culture de supprimer et de surmonter les instincts sauvages et barbares de l’humanité, et de purifier ses désirs et ambitions avares et avides de pouvoir.

La publication numérique Humanity, Arts and Society est une ambitieuse revue artistique et scientifique semestrielle, parrainée par quatre organisations culturelles intergouvernementales à but non lucratif. La mission et la vision communes qui ont réuni ces quatre organisations sont basées sur l’objectif de servir les personnes et la société, de promouvoir la culture, l’esprit artistique et la pensée humaine dans le but de construire un village mondial universel de confiance et d’harmonie.

Professeur Lin Xiang Xiong

Partenaires